Motard2Troyes
Salut à tous !

N'hésitez pas à vous inscrire ! LA PRÉSENTATION EST OBLIGATOIRE pour voir le forum dans son intégralité. Vous pourrez ainsi communiquer avec les autres membres et participer à toutes nos balades. :)

Votre inscription valide le fait que vous acceptiez le règlement du forum dans son intégralité.

@ bientôt !

Motard2Troyes

Forum des motards du département de l'Aube
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  ConnexionConnexion  S'enregistrerS'enregistrer  
Derniers sujets
» Nouveau venu en VFR
par pologaz Jeu 27 Avr 2017, 07:53

» Vend ninja 300 2014
par tintin Mer 26 Avr 2017, 13:08

» Présentation Phil
par tintin Mer 26 Avr 2017, 11:48

» Prez' Tony001
par pologaz Dim 16 Avr 2017, 08:57

» Pas glop !
par TAZ10 Jeu 30 Mar 2017, 18:51

» Deces ...
par P@dawãn Mar 14 Mar 2017, 07:24

» Vends Honda Hornet 600
par Nesskwik Lun 13 Mar 2017, 10:47

» Possesseurs de z1000 noir
par Manix Dim 19 Fév 2017, 20:01

» Manix de retour!!!!
par Jiguen10430 Jeu 05 Jan 2017, 13:11

» RECENSEMENT DES MOTOS DU FORUM
par Jiguen10430 Jeu 13 Oct 2016, 12:19

» Bonjour à tous
par TAZ10 Sam 08 Oct 2016, 16:21

» Dispo pour rouler!!!
par tintin Sam 08 Oct 2016, 09:00

» un nouveau....
par Tchuck Dim 25 Sep 2016, 20:18

Novembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930   
CalendrierCalendrier
Quadra Motards

Partenaires
Image hébergée par servimg.com

         



Statistiques
Nous avons 303 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Xav10gsr

Nos membres ont posté un total de 85040 messages dans 5364 sujets
Compteur de visites
compteur pour blog

Partagez  | 
 

 ESSAI HONDA CB 1000R (compte rendu)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
Captain Did
Biker

Biker
avatar


Masculin
Nombre de messages : 1430
Age : 54
Localisation : Saint André les Vergers
Ma brèle : Honda CB 1000R ABS Pearl Cool White
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: ESSAI HONDA CB 1000R (compte rendu)   Ven 18 Déc 2009, 00:49



Samedi 31 octobre 14h30, J-2 pour mon anniv (il n’est pas trop tard
pour me poster vos cadeaux). Pour fêter ça, direction the Honda’s house
(ze ondasouse en français).

Empli d’allégresse, je franchis la porte de la concession d’un air
conquérant comme Attila le Hun les champs catalauniques, le carrelage
ne repoussera plus jamais sous mes pas.

Où sont les donzelles ? Je n’ai pas à chercher loin, elles
rutilent de leurs peintures neuves, ça tombe bien, je vais faire valoir
mon droit de vernissage.

Affichés sur les murs, je retrouve leurs posters en 4 mètres par
3, on se croirait dans un numéro de Playbike, vous savez celui avec le
poster central. A cette vue, mes pulsions onanistes se ravivent
douloureusement.

Zut, le patron qui m’avait assuré de maints essais est aux prises
avec un client qui vient lui acheter une bécane ! Il est occupé à cet
art difficile qui consiste à s’octroyer une marge royale tout en
faisant croire au quidam en face de lui qu’il se saigne aux 4 veines et
met sa concession en péril financier pour s’assurer de ses bonnes
grâces.

En attendant qu’il ait fini son numéro d’équilibriste, je fais
mine de m’intéresser aux équipements exposés, le cercle de mes pas
commence à atteindre la dalle en béton qu’il n’a toujours pas fini.

Lui, je ne vais pas le laisser tomber, il m’a promis la CBF 600,
la CBF 1000 et la CB 1000R. Avec un tel plat de roi, il va me retrouver
collé à la vitre de sa concession comme une mouche sur une poubelle
fraîche.

C’est à ce moment que j’entends une petite voix surgir des rayons.
« Je peux faire quelque chose pour vous, monsieur ? ». Qui que tu sois
belle inconnue, et comment que tu peux ! J’aimerais essayer une moto !
Laquelle voulez-vous ?

Hmm, par laquelle commencer ? Je les regarde au plus profond de
leurs phares, les CBF se tiennent sagement dans les coins du ring,
seule la CB 1000R m’aguiche de son feu à led. « Tu montes, chéri ! Je
vais te faire le grand jeu, la toupie modalve, le pétafineur de
schmilbruck, la brouette javanaise, l’escargot en folie, le … Bon OK,
ce sera la CB 1000R d’autant plus que c’est gratuit.

Eh bien, disons que je vous la passe pour 30 minutes, ça vous va ?
Quoi, mais que voulez vous que je fasse en si peu de temps ? Nous
aurons à peine achevé les préliminaires et encore si j’oublie le pot
d’échappement.

Je sonde la vendeuse de mon regard le plus perçant, je passe de ses
pupilles à sa petite culotte via le gros colon. Elle est à ma portée,
je tente mon œillade 42 bis, la larme au bord de l’œil, les oreilles
tombantes tel le cocker affamé, la truffe humide, la langue pendant
négligemment au bord de mes lèvres épaisses.

Bon d’accord, je vous la laisse pour une heure maximum. Le samedi,
beaucoup de clients veulent faire des essais et on préfère faire
tourner, vous comprenez ? Je ne comprends rien mais ce n’est pas grave,
j’ai obtenu ce que je voulais. J’empoche le trousseau de clés avec la
grâce d’un pickpocket sur le marché aux puces.

On me la sort du magasin (la moto, hein !). Ma CB
1000R cligne du phare, il fait beau, tout est réuni pour une belle
histoire d’amour, le mécano m’explique les commandes principales, et
les clignos, et le démarreur, et le …

Bon, bon, ça va j’ai compris, et les roues, et le guidon, je sais
ce que c’est qu’une moto ! Retourne à tes basses œuvres mécanistiques
et laisse-moi avec ma belle, noble serviteur zélé.

Contact, le magnifique tableau de bord s’illumine, on se croirait
à Noël mais avec un sapin classe, pas celui avec la guirlande de toutes
les couleurs style Barnum Circus, non le sapin sombre avec une
guirlande bleu glacée, slurp !

Le moteur est très discret, tout ce que j’aime, ah ils sont loin
les frères Léo et Vince. La vraie classe, puissance et discrétion, le
genre qui vous arrive par derrière sans que vous ne l’ayez entendue
venir et qui vous cloue sur place.

Quelle beauté, tout me convient, la roue arrière sublimement
dessinée (et pourtant on en a vu défiler des roues depuis la
Préhistoire), la fourche inversée, la face avant qui évoque
immanquablement un robot clone de Star Wars.

Je l’enfourche et enclenche la première, elle se meut tout en
douceur. Je suis le premier étonné, dans mon bestiaire d’adolescent
attardé, la 1000 cm3 est un vieux fantasme, un monstre de puissance
assoiffé de motards qui rugit et éructe à la première rotation de la
poignée, je n’étais donc pas très rassuré à l’idée de l’essayer.

Et là, c’est une douce symphonie qui surgit de son échappement,
une conduite toute en souplesse, le genre gentleman rider. « Do you
want a cup of tea before going to 140 mph ? ».

Pris dans le flot des voitures, je me surprends à les suivre à 2.5
km/h, tranquillement, aussi facilement qu’un équilibriste sur son
monocycle. On ne sent pas son poids, il est parfaitement équilibré
(comme diraient certains psychiatres avant d’appeler les hommes en
blanc).

La boîte est douce et précise sauf la première qui claque un peu
lorsqu’on l’enclenche, aucun à coup que l’on soit en première ou en
sixième, elle repart aussitôt, circuler en ville devient un vrai
plaisir, enfin à 50 km/h, c’est un peu frustrant, un peu comme un
manchot à qui on offrirait des gants.

Ca suffit. Direction la rocade ! Défaillance mécanique sans doute,
j’ai eu beau tirer sur la poignée, la moto accélérait sans cesse, une
forte poussée linéaire qui semblait ne devoir jamais finir.

Et d’ailleurs elle ne finissait pas. Après avoir enroulé toute ma
main autour de la poignée, j’attaquais le bras, puis le coude pour
finir par l’avant-bras.
Et puis mon casque semblait vouloir se décrocher pour passer à la place passager.

Au bout de 6 tours complets, je ressemblais à un tuyau d’arrosage
autour de son support, elle continuait à pousser et j’ai du déclarer
forfait, j’avais passé depuis bien longtemps les vitesses
réglementaires et l’aéroport s’approchant, j’ai eu peur qu’on me donne
l’autorisation d’envol.

Je voulais la dompter mais c’est elle qui m’a eu, pour me venger,
je me suis dirigé vers mon ancienne piste d’auto-école. T’as voulu
faire la maligne ma petite, je vais te faire manger de la
départementale à 90, ça va t’apprendre à vivre. Bon OK, 100-110, c’est
toi qui commande.

En arrivant sur le plateau, je distingue deux de mes anciens
moniteurs et une flopée d’élèves, eh oui, on est samedi. Comme dans les
dessins animés, tous tournent la tête vers ma bestiole d’un seul
mouvement.

Gnarrf, gnarrf, quel vilain plaisir mesquin je me suis fait là,
c’est ma revanche, combien de fois pendant les cours de plateau
avons-nous vu passer des anciens élèves venant faire admirer leurs
nouvelles montures, décrochant nos mâchoires et déclenchant de notre
bave les essuie-glaces de nos pinlocks ?

Quoi déjà 52 minutes passées, je dois la ramener dans les plus
brefs délais sinon le sort disparaîtra et ma superbe CB1000 se
transformera en scooter chinois.

Pris dans un bouchon sur la rocade, c’est avec le plus grand
regret que j’effectue le trajet retour au pas et aborde le parking de
la concession. Je ne la connais que depuis 1 heure et pourtant j’ai
l’impression de l’avoir toujours conduite, c’est la force de Honda,
qu’elle soit avec moi.

Je supplie en indiquant n’avoir pas eu le temps de faire un test
en duo, c’est possible de l’emprunter à nouveau avec Madame ? En
semaine, pas de problème !

Bon vous l’avez compris, bientôt le 2ème round. Et cette fois, il n’est pas certain que je la rendrai.


Edit modo :
Modif titre & rajout photo
Tchuck
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ESSAI HONDA CB 1000R (compte rendu)   Ven 18 Déc 2009, 06:45

c'est digne d'audiard.....
tu devrais faire écrivain... ta prose se lit.. avec délectation...
j'ai beaucoup apprécié.. ce matin en prenant mon kawa
Revenir en haut Aller en bas
M@tthieu
Stunteur

Stunteur
avatar


Masculin
Nombre de messages : 3076
Localisation : Troyes
Ma brèle : Cyclowne
Date d'inscription : 17/08/2009

MessageSujet: Re: ESSAI HONDA CB 1000R (compte rendu)   Ven 18 Déc 2009, 09:22

Un vrai poète ! motard aussi ? j'espère !!
Revenir en haut Aller en bas
pologaz
Biker

Biker
avatar


Masculin
Nombre de messages : 1253
Age : 44
Localisation : saint mesmin
Ma brèle : zx10r 2011 vert
Date d'inscription : 15/03/2008

MessageSujet: Re: ESSAI HONDA CB 1000R (compte rendu)   Ven 18 Déc 2009, 10:17

j'suis forfait
Revenir en haut Aller en bas
Captain Did
Biker

Biker
avatar


Masculin
Nombre de messages : 1430
Age : 54
Localisation : Saint André les Vergers
Ma brèle : Honda CB 1000R ABS Pearl Cool White
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: ESSAI HONDA CB 1000R (compte rendu)   Ven 18 Déc 2009, 13:41

Si la CB 1000R est une moto, alors je suis motard !

Débutant tout de même, pas plus de 75 en ligne droite par beau temps.

En ce moment, je roule à -2, marche arrière à pied
Revenir en haut Aller en bas
M@tthieu
Stunteur

Stunteur
avatar


Masculin
Nombre de messages : 3076
Localisation : Troyes
Ma brèle : Cyclowne
Date d'inscription : 17/08/2009

MessageSujet: Re: ESSAI HONDA CB 1000R (compte rendu)   Ven 18 Déc 2009, 21:16

Un motard, ce n'est pas une cylindrée, c'est un état d'esprit : GAAAZZZZ :joker: je connais pas mal de motards qui n'ont pas sorti la moto ces derniers jours.... MDR2
Revenir en haut Aller en bas
Captain Did
Biker

Biker
avatar


Masculin
Nombre de messages : 1430
Age : 54
Localisation : Saint André les Vergers
Ma brèle : Honda CB 1000R ABS Pearl Cool White
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: ESSAI HONDA CB 1000R (compte rendu)   Dim 18 Avr 2010, 11:23

Petit up pour que toniio retrouve l'essai !
Revenir en haut Aller en bas
M@tthieu
Stunteur

Stunteur
avatar


Masculin
Nombre de messages : 3076
Localisation : Troyes
Ma brèle : Cyclowne
Date d'inscription : 17/08/2009

MessageSujet: Re: ESSAI HONDA CB 1000R (compte rendu)   Dim 18 Avr 2010, 12:15

Toniiio va craquer je le sens.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ESSAI HONDA CB 1000R (compte rendu)   Dim 18 Avr 2010, 12:20

Captain Did a écrit:


le genre qui vous arrive par derrière sans que vous ne l’ayez entendue
venir



Je vais te regarder autrement mainenant, et surtout surveilelr mes arrières ! Evil or Very Mad
Revenir en haut Aller en bas
toniiio
P'tit joueur

P'tit joueur
avatar


Masculin
Nombre de messages : 614
Age : 34
Localisation : Troyes
Ma brèle : KTM 1290 SDR
Date d'inscription : 20/01/2010

MessageSujet: Re: ESSAI HONDA CB 1000R (compte rendu)   Dim 18 Avr 2010, 14:52

super rigolo ton cr captain did, t'es écrivain ? lol
j'adore le cb mais il faudrait gagner au loto..
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ESSAI HONDA CB 1000R (compte rendu)   

Revenir en haut Aller en bas
 

ESSAI HONDA CB 1000R (compte rendu)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Motard2Troyes :: - La moto Full options - :: Les modèles -